Affaire Albrecht : les lenteurs de la justice pointé du doigt

mardi 20 janvier 2015
par  amisconfalsace



Action à l’initiative de la Confédération Paysanne d’Alsace lors de l’audience solennelle de rentrée de la cour d’appel de Colmar pour dénoncer les lenteurs de la justice dans l’affaire Albrecht



Une cinquantaine de personnes ont répondu à l’appel de la Confédération paysanne et du collectif des vignerons lésés dans l’affaire Albrecht. Ils ont profité de l’audience solennelle de rentrée de la cour d’appel de Colmar « pour rappeler aux services de l’État leurs obligations de faire appliquer la justice » et de manifester publiquement le « mécontentement » des vignerons, et sa « solidarité » avec eux. Le collectif a interpellé, dernièrement par courrier, le procureur de la République pour connaître l’état d’avancement d’un dossier qui semble tomber dans l’oubli. Un certain nombre de personnes craignent de voir cette affaire enterrée.
Manif devant la Cour d'Appel de Colmar à l'occasion des voeux
dans les DNA du 10 janvier :
Viticulture – Affaire Albrecht Mobilisés pour que la justice passe
"(...) « Trop de lenteurs »… Devant l’entrée du bâtiment, Jean-Pierre Frick et Marc Tempé, de la Confédération Paysanne, ont distribué un document sur le dossier aux participants : élus, représentants de l’administration. Le Synvira a apporté son soutien à la mobilisation. Les victimes sont souvent des vignerons indépendants. « Derrière cette affaire, il y a des familles qui triment, des exploitations de 7-8 ha qui ont des gros problèmes de trésorerie. Un de nos adhérents a 170 000 euros dehors », explique Pierre Bernhard, le président du Synvira. Au syndicat viticole de Gertwiller, quatre viticulteurs sont touchés à hauteur de 250 000 euros au total, confiait son président Bernard Streng, au nom du collectif à la veille de la manifestation. Les vendeurs de raisin et de vrac impayés, demandent des informations, des réponses. « Aujourd’hui, justice n’est pas faite », enrage Vincent Ackermann, membre du collectif.
Le procureur de la République a confirmé qu’une enquête pénale était en cours. L’Association des Viticulteurs d’Alsace (AVA), auxquels certains reprochent son « inertie » sur le dossier, a bien déposé une plainte au pénal : « le 12 novembre 2012, contre Jean Albrecht, la SAS Albrecht et toute personne ayant un rapport avec la comptabilité de l’entreprise », précise Jérôme Bauer son président. Mais les viticulteurs craignent que cette procédure n’aboutisse jamais. « Il y a des lenteurs. Chacun se renvoie la balle alors qu’il faut une mise en commun des différents éléments », plaide Jean-Pierre Frick.
En septembre, le dossier sera ouvert. D’après les représentants de la Confédération Paysanne, l’affaire pourrait être enterrée au plan pénal, si rien ne bouge d’ici là. Ils invitent les vignerons touchés, c’est nouveau, à « porter plainte individuellement ». Renseignements pris, le résultat de l’expertise des comptes de l’entreprise de négoce déterminera la suite de l’enquête pénale. La profession s’interroge sur « la validation des comptes avec des stocks manifestement surévalués, sur la revente à perte ». Le collectif devrait rencontrer le président de l’AVA le 12 janvier pour faire le point sur le dossier Albrecht. On en parlera également à la réunion de la Saint-Vincent le 22. [..]"

Revue de presse :
http://www.dna.fr/economie/2015/01/10/mobilises-pour-que-la-justice-passe
http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2015/01/10/faillite-de-la-s-a-albrecht-il-faut-que-ca-bouge
http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2015/01/08/reveiller-la-justice



Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois